Ecole privé ou public pour titre d'ingénieur

Yoann
Invité n'ayant pas de compte PHPfrance

05 janv. 2012, 16:44

Bonjour a tous,
Je suis depuis un petit moment en quête d'informations, et je dois dire que c'est dur de faire son idée dans la multitude d'informations qu'on retrouve via internet.
Actuellement vivant à l’étranger, je suis en dernière année de Master informatique I2A (FOAD). Je vais bientôt rentrer en France (à l'issue) afin de pouvoir intégrer une formation en alternance avec pour but un master CTI d'une école d’ingénieur (j'ai des raisons personnelles me poussant à ce choix, dont je n’étalerais pas ici.). Deux écoles ont su retenir mon attention afin de réaliser un cursus dans le domaine informatique. La première est privée. Mais comme je devrais intégrer l'alternance, je n'aurais pas besoin de payer un quelconque coût pour la formation.Il s'agit de l’école ECE (dans le même domaine, Efrei me semble un bon choix également.). Mon deuxième choix, également formation en alternance, est l’école de Polytech Paris sud. Et c'est précisément la raison de ce post. Cette dernière m’intéresse beaucoup, cela dis, j'ai lu beaucoup d'avis insistant sur l'aspect négatif de celle-ci, mais il se trouve que ces avis ont été posté pour le plus récent, il y a au moins 2 ans, hors Paris sud a intégré le réseau Polytech il y a peu de temps. J'aimerais donc connaitre l'avis de plusieurs d'entre vous, pour cette école, et les deux autre cités éventuellement. Je suis surpris par exemple de voir que le salaire en sortie est d'environ 32 000 euros par an contre 37 000 pour les privés. Après, est-ce que les chiffres ne sont pas volontairement "grossis" par les écoles privés?
Mes choix de critères reposent sur deux points, le premier, comment l’école est vu par les sociétés et mais également pas les autres institutions.
Dans l'une des documentations de l’école ECE, il est stipulé la possibilité de pouvoir continuer dans une haute école, mais je me méfie toujours qu'il s'agisse de "fausse" publicité, et que finalement, cette possibilité soit très rare, et qu'on doit avoir un parcours extraordinaire, genre qui peut arriver une fois toutes les 10 promotions. En effet, je serais intéressé qu'a l'issue de mon titre d’ingénieur, intégrer une formation pour un MS si mes résultats me le permettent a l’école Telecom paristech. Ainsi vient ma question, quelle école me conseillez vous pour que je puisse realiser le parcours cité? Que vaut Polytech Paris sud? Pour mes résultats, je n'ai rien d'extraordinaire, j'ai eu mention bien pour la licence, et je suis en attente pour le Master.
J'espere avoir été clair. J'aimerais clarifier une petite chose juste avant de poster ce nouveau sujet, je ne cherche pas a lancer un débat entre le public et le privée, je pense connaitre les avantages et les inconvénient des deux, je cherche surtout un petit peu plus d'informations (récentes) vis-a-vis des écoles cités.
En attendant vos réponses, je vous souhaite a tous une bonne journee.

Avatar de l’utilisateur
ViPHP
xTG
ViPHP | 7334 Messages

05 janv. 2012, 17:13

Plutôt que de regarder les chiffres que eux te donnent regarde les chiffres regroupant toutes les écoles.
Il en existe de fait chaque année sur tous les diplômes d'ingénieur, donc il doit y avoir la même pour les master. :)

Yoann
Invité n'ayant pas de compte PHPfrance

05 janv. 2012, 17:19

Bonjour,
Ce sont ces chiffres dont je parle, cela dit, comment sont-ils fournis? ne sont ils pas remplis par les écoles eux-mêmes suite a la réponse d'un formulaire?
Par ailleurs, je cherche a savoir, si la possibilité de continuer de continuer dans une haute école pour un MS est réellement faisable a l'issue de ECE, et même question pour Polytech paris sud.

Avatar de l’utilisateur
Modérateur PHPfrance
Modérateur PHPfrance | 6043 Messages

11 janv. 2012, 11:21

Disclaimer : je n'ai pas moi-même été en école.

Dans les deux cas, tu bénéficieras du réseau des anciens élèves, mais de par la nature des écoles, les gens qui forment ce réseau seront peut-être dans des endroits (entreprises, collectivités territoriales, en France, à l'étrange, etc.) différents.

Je crois que les écoles privées ont comme inconvénient principal leur coût, qui filtre les élèves à l'entrée et comme principal atout les Junior Entreprises qui te permettent de bosser dans l'école pour te faire des premières expériences.
Je crois que les écoles publiques ont comme inconvénient principal la difficulté d'y entrer et le principal atout est un diplôme reconnu tant au niveau de l'Etat (concours) que dans le monde entier.
Règle n°2 du webmaster : Toujours commencer par le HTML qu'on veut obtenir....toujours ! :priere:
J'aime apprendre de nouvelles choses.

Yoann
Invité n'ayant pas de compte PHPfrance

16 janv. 2012, 04:30

Merci pour ta réponse,
Ce qui se passe dans mon cas, est que je serais déjà diplômé d'un Master, donc les conditions d’entrées sont, je pense, relativement aisées : un entretien et éventuellement un test TOEIC blanc. J'ai également une expérience suffisante dans mon domaine, donc je ne pense pas que l'admission dans l'une des deux écoles cités sera un problème, du moins je ne l’espère pas. Concernant la partie du cout, comme je choisis la formation en alternance, que l’école soit publique, ou privée, je n'aurais pas a m'en préoccuper. J'aurais aimé directement intégrer la formation d'une haute école avec mon diplôme, cela dit, je doute qu'avec un simple Master issue de l’université UFC puisse être suffisant pour ceci, d’où mon choix d’intégrer une formation ingénieur. Actuellement vivant a l’étranger, je ne peux pas non plus démarcher les écoles afin de faire ma propre idée... J'ai vu des anciens de l'ESIEE intégrer la formation que je souhaite, mais la formation de l'ESIEE en apprentissage n'est ouvert que pour BTS/DUT, et payer 6500 euros * 2 pour avoir un diplôme d’ingénieur, pour ensuite payer la haute école, cela risque d’être relativement compliqué, d'autant que je ne pourrais plus subvenir aux besoins de ma petite famille... :cry:

Mala
Invité n'ayant pas de compte PHPfrance

06 mai 2013, 16:56

Je me pose la même question en ce qui concerne mon domaine et je suis tombée sur un article plutôt bien fait dressant les différences entre les écoles privées et les formations publiques (universitaires), en termes d'avantages et d'inconvénients. Or pour en avoir parlé avec des amis qui, eux, étaient ingénieurs en informatique et sortaient d'écoles privés (EPITA), il parait que ces différences sont globalement vraies pour tous les domaines, que ce soit les écoles d'ingénieurs, de com', etc.
Donc en espérant que ça puisse t'aider à faire un choix : http://eternelleapprentie.fr/ecoles-vs- ... rsitaires/

ViPHP
ViPHP | 5876 Messages

07 mai 2013, 17:15

Je me pose la même question en ce qui concerne mon domaine et je suis tombée sur un article plutôt bien fait dressant les différences entre les écoles privées et les formations publiques (universitaires), en termes d'avantages et d'inconvénients. Or pour en avoir parlé avec des amis qui, eux, étaient ingénieurs en informatique et sortaient d'écoles privés (EPITA), il parait que ces différences sont globalement vraies pour tous les domaines, que ce soit les écoles d'ingénieurs, de com', etc.
Donc en espérant que ça puisse t'aider à faire un choix : http://eternelleapprentie.fr/ecoles-vs- ... rsitaires/
Attention tout de même, ce n'est pas aussi binaire que cela en ingénierie, il y a beaucoup plus d'options:
* Université publique (cycle classique Licence/Master, éventuellement Doctorat)
* Ecole privée, non reconnue par la CTI (Supinfo)
* Ecole d'ingénieur privée, reconnue par la CTI (Epita)
* Ecole d'ingénieur publique post-prépa (X, Mines-Télécom, Centrales, ...)
* Ecole d'ingénieur publique post-bac (INSA)

En cela, les écoles privées sont en général très peu avantageuses car les écoles d'ingénieur publiques regroupent déjà les avantages du public (quasi-gratuité, richesse du programme) et du privé (proximité des milieux industriels, adéquation des programmes).
Dans tous les cas s'il peut être intéressant de regarder du côté des écoles privées habilitées par la CTI (Commission des Titres de l'Ingénieur), les écoles non reconnues comme Supelec sont totalement à bannir. Cela ne sert qu'à bourrer le crâne de technos Microsoft et Cisco, et à ressortir avec un éventail de certifications qui ne valent rien.

Cordialement

Modérateur PHPfrance
Modérateur PHPfrance | 6375 Messages

13 mai 2013, 10:04

les écoles non reconnues comme Supelec sont totalement à bannir. Cela ne sert qu'à bourrer le crâne de technos Microsoft et Cisco, et à ressortir avec un éventail de certifications qui ne valent rien.
Ton sens de la mesure m'avait vraiment manqué :)

ViPHP
ViPHP | 5876 Messages

13 mai 2013, 10:46

les écoles non reconnues comme Supelec sont totalement à bannir. Cela ne sert qu'à bourrer le crâne de technos Microsoft et Cisco, et à ressortir avec un éventail de certifications qui ne valent rien.
Ton sens de la mesure m'avait vraiment manqué :)
J'allais pas vous laisser qu'avec Nagol ! :)

Avatar de l’utilisateur
ViPHP
ViPHP | 3288 Messages

13 mai 2013, 16:00

les écoles non reconnues comme Supelec sont totalement à bannir. Cela ne sert qu'à bourrer le crâne de technos Microsoft et Cisco, et à ressortir avec un éventail de certifications qui ne valent rien.
Ton sens de la mesure m'avait vraiment manqué :)
J'allais pas vous laisser qu'avec Nagol ! :)
Je crois qu'il était sarcastique ceci dit.
Frankiz Daniel : fait du php depuis que ca existe ou presque :)

ViPHP
ViPHP | 2566 Messages

27 juin 2013, 09:35

Il s'agit du supelec qui recrutait sur le concours commun de centrale ?
Il y a quelques années (30...) c'était une bonne école d'ingénieur qu'il était très dur d'intégrer. Moins que Centrale Paris, plus que Centrale Lyon ou Centrale Lille (IDN à l'époque). A défaut de former des électriciens ou des informaticiens, elle formait au moins des "financiers".

ViPHP
ViPHP | 5876 Messages

27 juin 2013, 09:49

Il s'agit du supelec qui recrutait sur le concours commun de centrale ?
Il y a quelques années (30...) c'était une bonne école d'ingénieur qu'il était très dur d'intégrer. Moins que Centrale Paris, plus que Centrale Lyon ou Centrale Lille (IDN à l'époque). A défaut de former des électriciens ou des informaticiens, elle formait au moins des "financiers".
Erratum, je voulais dire Supinfo... Supelec est une très bonne école en effet.
Ils sont lourds d'appeler leurs écoles pareil...

ViPHP
ViPHP | 2566 Messages

27 juin 2013, 11:19

Ouf, je croyais que j'avais un début d’Alzheimer.
Le principal reste de trouver une école avec un diplôme reconnu par l'état. Pour les diplômes d'ingénieurs, il me semble qu'il y a plusieurs niveaux de diplôme (A, B et C).
Certaines écoles recrutent en seconde année sur dossier. Etre très motivé et faire le siège du secrétariat peut être un bon moyen s'il reste une place de disponible au moment de la rentrée.
Eventuellement : http://www.ensiie.fr/formations/ingenie ... ation-fipa, la branche normale est bien, mais je ne connais rien à la branche apprentissage.

ViPHP
ViPHP | 5876 Messages

27 juin 2013, 11:32

Ouf, je croyais que j'avais un début d’Alzheimer.
Le principal reste de trouver une école avec un diplôme reconnu par l'état. Pour les diplômes d'ingénieurs, il me semble qu'il y a plusieurs niveaux de diplôme (A, B et C).
Euh, je ne pense pas.
Les niveaux A,B,C sont à mon souvenir plutôt l'évaluation de l'école en elle-même, pas du diplôme, et encore c'est, toujours à mon souvenir, l'évaluation de la recherche et non de l'enseignement (rappelons que la plupart des écoles d'ingénieur sont également des unités de recherche).

ViPHP
ViPHP | 2566 Messages

27 juin 2013, 14:30

J'ai un peu chercher, il s'agit de classements internes des entreprises pour fixer les salaires d'embauche. Classements plus ou moins semblable d'une boite à l'autre.